Lucie Croissant : la triathlète raideuse ou la raideuse triathlète ?

IMG_3286 Qui es tu ?

Lucie Croissant, originaire d’Angers (plus précisément Avrillé, 49). Je suis revenue à Lille depuis un peu plus d’un an. Mais je prends la direction du Rhône Alpes d’ici fin Septembre ! Je suis aujourd’hui chef de produit chez B’TWIN, je développe des produits textile Femme pour la pratique du vélo.

 

Un homme, des enfants, un chat ?

Un Lyonnais pour amoureux. Et Toupi c’est mon chat.

 

De quel sport viens-tu ?

Je viens de la natation ! je n’ai jamais arrêté de nager, mais maintenant je nage plutôt pour le triathlon. Puis j’ai fait du demi-fond (cross, championnats de france demi fond, etc.. ), toujours avec ma soeur jumelle Julie Croissant. J’ai ensuite basculé sur le triathlon et les raids multisports. Et finalement, comme tout est complémentaire, je fais aussi du trail, des raids VTT, du ski de fond, etc..

Quelques “belles épreuves” auxquelles j’ai participé : le Norseman, l’Otillo, l’Embrunman, les championnats du monde de Xterra à Mauï…

Mes résultats plus complets sur cette page.

 

Qu’est-ce que tu fais dans le raid ?

Je m’amuse ! J’ai commencé et découvert le raid en organisant le Raid EDHEC en 2010. Ça m’a plu, puis j’ai couru avec des copains, ma soeur Julie. J’ai couru la finale des championnats du monde au Costa Rica en 2013, et depuis je fais des raids plus ou moins longs avec les copains du Team FMR.

 

Meilleur souvenir dans le raid ? en sport ?

Ce sont toutes les moments que je partage avec ma jumelle, dès qu’elle daigne participer avec moi à un triathlon ou à un raid (elle est un peu moins course « galère », du type on revient avec les jambes pleines de cicatrices)

Mais aussi Raid in France l’année dernière avec Clément, Baptiste et Jojo. On a passé des supers moments, l’entente dans l’équipe était incroyable, et j’avais l’impression que nous faisions 1. C’est beau !

Le pire ?

Au Costa Rica, après 6 jours / 6 nuits de course, les 90 km de kayak avec une grande portion de nuit, nos lampes frontales éclairaient les yeux des crocodiles qui nous entouraient. J’avais envie de vomir tellement je n’en pouvais plus de pagayer (17h00 à pagayer…)

 

Ta place dans l’équipe ? en course et hors course ?

Avant la course, j’arrive toujours au dernier moment et je ne contribue pas  grand chose, heureusement que mes coéquipiers sont là. Je suis aussi très mal équipée niveau matos cordes, kayak etc.. donc je suis plutôt le boulet de ce côté.

Pendant la course sur raids longs, au début des raids je suis celle qui se fait tracter bien souvent ( le boulet). Et à la fin, je suis plutôt le JOKER, quand ça pète dans l’ équipe je m’occupe de mes coéquipiers. Je fais aussi un peu la communication à l’intérieur du team, et j’essaie de  gérer Jojo pendant les transitions parce qu’il est beaucoup trop lent !

Et sinon je fais des devinettes pour divertir mes coéquipiers. (enfin moi je les trouve drôles mes blagues)

 

Tes principaux objectifs cette année ?

Manche de coupe du monde en Irlande (si vous avez des coupes pluie à nous faire tester c’est le moment, on se prépare aux crevasses et à 5 jours / 5 nuits bien humides )

La diagonale des Fous : ultra trail de 164 km à la Réunion

Championnats de France de triathlon Longue distance, Baudreix

Championnats de France de Raid, Isère

Triathlon Xterra en Belgique

 

Ton petit nom ?IMG_2265

Pitch (j’ai mis une journée à comprendre que mes coéquipiers m’appelaient comme ça, parce que Croissant==> pain au chocolat ==> Pitch)

et sinon Loute

 

Comment t’entraînes-tu ?

J’ai un coach Yves le Moigne qui m’accompagne dans mes plans d’entraînement, dans ma saison. Globalement, je m’entraîne pour le triathlon :

-natation dans un club de natation (le LUC) 1-2 fois par semaine le soir

-vélo 1h30 le midi avec mes collègues de chez B’TWIN (1-2 fois par semaine puis entre 2 et 5h  le week end)

-course à pied : tous les mardi midi je coache mes collègues sur une séance piste, puis je m’entraîne 1 à 2 fois 1h00 en plus à côté le midi

Je me suis aussi mise au yoga depuis cette année, et j’ai la chance d’avoir un maître Yogi qui me propose des postures adaptées à mon sport et mon entraînement. J’essaie d’en faire une fois par semaine.

 

Ensuite, les courses, trails, raids, triathlons plus petits ou plus longs me servent aussi d’entraînements toute la saison (j’en suis déjà à 18 jours de courses fin mai !)

 

Ta barre mulebar préférée ?

La Hunza Nut !

IMG_3678

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *